A propos des Jersey Royals

Jersey Royals ont été cultivées à Jersey depuis plus de 130 années. De nos jours, il y a une vingtaine de paysans qui cultivent les Jersey Royals, et la plupart d’entre eux ne cultivent qu’elles. Ces pommes de terre sont eploitées sur 16,500 vergées (environ 7,300 acres).

Small 5

Le terrain de Jersey est léger et meuble et beaucoup de fermiers utilisent encore des algues collectées sur la côte (le Varech - Vraic en Jeriais) en tant que fertilisant naturel. Jersey a parmis les plus grandes marées au monde et grâce à leur amplitude, des quantités énormes de varech s'échouent sur les plages de l'île. Utiliser le varech sur les cultures est une pratique qui date du 12eme siècle.

Les premières pommes de terres sont plantées sur des versants de collines et sont récoltées à la main, les moissonneuses ne sont utilisées que pour les pommes de terres plantées plus tardivement dans les champs plus plats. Les champs éscarpés près de la côte - appelés "côtils" - sont si abruptes que quasiment  tout le travail se fait à la main.

Après la récolte, le soin apporté aux Jersey Royals continue à chaque étape. Elles sont contrôlées deux fois par les travailleurs agricoles et par les contrôleurs de qualités avant d'être emballées et expédiées dans des camions réfrigérés. Afin que les consommateurs puissent les acheter fraîches et belles, les pommes de terre sont récoltées, calibrées, empaquetées et expédiées dans la même journée. 

Les Jersey Royals sont, bien entendu, uniques à Jersey et ont obtenu une Appelation d'Origine Protégeée (AOP) des autorités européennes tout comme le champagne qui ne peut être produit qu'en France. Ce label protège la dénomination d'un produit dont la production, la transformation et l'élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté. Seules les pommes de terre qui portent ce label sont authentiques.